CANADA QUALIFIES FOR TOKYO 2020 OLYMPIC GAMES WITH VICTORY OVER SWEDEN | Canada Basketball

LE CANADA SE QUALIFIE POUR LES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO 2020 GRACE A SA VICTOIRE SUR LA SUEDE

OSTEND, BELGIQUE (le 8 février 2020) – L’Equipe Nationale Senior Féminine Canadienne sera du voyage pour Tokyo. Grâce à une victoire 80-50 contre la Suède ce samedi, l’équipe a composté son billet pour le Tournoi de Basketball Féminin des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. 

Natalie Achonwa a fini meilleure marqueuse de la partie avec 16 points et les points canadiens sont venus de toute l’équipe. Achonwa a tiré à 8 sur 9 et ajouté huit rebonds. Shaina Pellington a ajouté 11 points alors que Miranda Ayim et Kia Nurse ont toutes les deux inscrit 10 points. Le banc canadien a marqué 43 points, mené par Pellington. Frida Eldebrink a mené la Suède avec 14 points alors que Kalis Loyd a ajouté 12 points. 

“Nous avons connu tous les types de qualification possibles,” a déclaré l’entraîneur principal Lisa Thomaidis. “Une qualification à la dernière minute en 2012, la dernière place disponible. Puis en 2016, où nous avons su faire le travail à domicile, et maintenant, pour la première fois dans notre mandat, se qualifier à l’extérieur. J’ai dit à l’équipe tout simplement que se qualifier sur une victoire de 30 points est quelque chose de très spécial. Je pense que ça montre à quel point l’équipe a progressé. Je n’aurais pas pu être plus heureuse pour cette équipe et pour ces joueuses.”

Malgré l’écart de 30 points, la Suède est restée au contact pendant toute la première mi-temps. Menant 37-31 à la pause, le Canada a débuté la deuxième période avec une énergie retrouvée et a commencé à creuser l’écart. Remportant le troisième quart 22-10, le Canada a pris une avance de 59 à 41 avant le début du quatrième quart qui a vu le Canada continuer sur sa lancée. Après avoir commencé le quatrième quart sur un 17-3, le Canada a augmenté l’avance jusqu’à 32 points sur un layup de Pellington avec 3:52 à jouer. Le Canada a fini le match en remportant la deuxième mi-temps 43-19 contre la Suède.

“La première mi-temps a été plus lente,” a déclaré Thomaidis. “On a démarré plus lentement. Je pense qu’on a pris du temps pour s’adapter au jeu des Suédoises. Elles nous ont bien ralenties, mais cette équipe est intelligente. Nous avons fait quelques ajustements. Elles ont réussi, ont fait l’écart et ont poursuivi à partir de là. Je crois que nous avons eu 12 balles perdues à la mi-temps et nous avons fini le match avec 15, donc nous avons fait un meilleur travail dans la gestion du ballon et nous avons également su utiliser nos armes.”

Achonwa a rendu homage à Ayim qui a permis à l’équipe de se concentrer pour débuter le troisième quart.

“Je pense que l’énergie avec laquelle nous sommes revenus en deuxième mi-temps nous a permis de faire l’écart,” a déclaré Achonwa. “C’était sur ça que nous nous sommes focalisées. Je me souviens que Miranda [Ayim] a parlé pendant la pause pour dire que nous devions remporter les trois premières minutes [de la deuxième mi-temps] et c’est ce que nous avons fait en faisant des stops et en restant agressives en attaque.”

Le Canada a terminé le match à 50 pour cent aux tirs tout en limitant la Suède à 33 pour cent aux tirs. Les Canadiennes ont aussi gagné la bataille du rebond avec un 45-25 dont un 14-8 au niveau des rebonds offensifs, et elles ont également marqué plus de points sur les deuxièmes chances, avec un 16-2 et un 34-22 pour le nombre de points inscrits dans la raquette.

Ce sera la troisième participation de suite du Canada aux Jeux Olympiques. Les vétérans Achonwa, Ayim et Gaucher participeront à leur troisième Jeux Olympiques avec la sélection canadienne.

“Combien de personnes peuvent dire ça ?,” a déclaré Thomaidis. “Le fait qu’il était attendu que nous soyons là-bas tempère un peu l’excitation en ce moment. Quand je repense à 2012, nous avions perdu la tête. On attend beaucoup de cette équipe et de ce groupe donc forcément ça tempère les choses, mais je peux vous dire que nous sommes un groupe plein d’enthousiasme en ce moment. Je pense pas que c’est retombé.”

Quand Thomaidis a parlé d’Achonwa et de ses deux coéquipières qui participeront aux Jeux Olympiques pour la troisième fois, Achonwa n’a pas pu s’empêcher de sourire. 

“L’excitation n’est pas encore redescendue, mais entendre [Lisa] en parler, et le fait que se seront mes troisièmes Jeux, tout comme Kim et Miranda, ça me rend émotive,” a-t-elle dit. “Etant donné les blessures et la bataille que non seulement moi mais aussi toute l’équipe a connu pour arriver jusque-là, je ne pense pas que nous prenons cela à la légère. C’est un honneur de représenter le Canada à chaque fois que nous mettons notre maillot, mais pouvoir le faire pendant les Jeux Olympiques et avoir la possibilité de se qualifier pour les Jeux Olympiques suivants est quelque chose que nous ne prenons pas du tout à la légère.”

A suivre pour le Canada sera l            a rencontre face au Japon le dimanche 9 février à 12h05 HE. Ce sera leur dernier match du tournoi.  

CBC Sports diffusera les trois matches du Canada et aura des émissions avant le match, à la mi-temps, et après le match qui seront présentées par Andi Petrillo, où Lizanne Murphy, qui a fait partie de l’équipe nationale olympique canadienne par deux fois et l’ancienne coach/joueuse de l’équipe nationale et membre du temple de la renommée du Basketball féminin Bev Smith donneront leurs analyses.

Les partisans pourront également suivre les matches en streaming en direct au Canada sur l’appli CBC Gem et sur DAZN. ESPN+ diffusera les matches du Canada au Etats-Unis.

“Nous sommes venus ici pour gagner tous les matches de ce tournoi," a dit Achonwa. "Et nous allons continuer avec cette mentalité.”