Catch You On The Rebound: Gord Aitchison | Canada Basketball

On se reprend aux rebonds : Gord Aitchison

Sur un terrain détrempé et boueux, Gordon "Gord" Aitchison a participé à l'histoire du sport canadien le vendredi 14 août 1936 lorsque le Canada a gagné sa première et unique médaille d'or olympique en basketball masculin lors des Jeux olympiques d'été de 1936 tenus à Berlin en Allemagne.

Né le 14 juin 1909 à North Bay, Ontario, Gord Aitchison était membre de l'équipe de basketball 'Ford V-8' de Windsor qui a représenté le Canada à ces Olympiques partiellement entachées par des implications socio-olympiques causées par les affirmations d'Adolph Hitler quant à la supériorité aryenne des Nazis.

L'équipe Ford V-8 était majoritairement formée de joueurs de la région de Windsor, Ontario, le point chaud du basketball au Canada à cette époque.

<< Cette puissance en basketball de Windsor était due à sa proximité de Détroit. Plusieurs de ses joueurs avaient joué dans des universités américaines et, de ce fait, la qualité de jeu était meilleure. C'est ainsi que Windsor est devenue la meilleure ville de basketball au Canada >>, explique Norm Dawson, un joueur des Ford V-8, lors d'une entrevue accordée à l'auteur il y a plusieurs années.

Le Ford V-8 de Windsor s'était approprié le droit de représenter le Canada en défaisant les champions de l'ouest du Canada, les Dominoes de Victoria, en trois matchs consécutifs lors d'une série 3 de 5.

Le Ford V-8 avait précédemment capturé le titre de l'est du Canada à la suite de victoires contre le Collège Assumption de Windsor ainsi qu'une équipe d'Ottawa. Cette équipe olympique ne comptant que sur un seul joueur de plus de six pieds s'est adjoint les frères Art et Chuck Chapman (tous deux à 6' 4'') de même que Doug Peden de Victoria.

Le terrain de basketball en glaise pour les Olympiques était situé au cœur du Village olympique.

Ressemblant plutôt à un court de tennis, le terrain était loin de la qualité des planchers de bois franc utilisés aujourd'hui. C'est à cet endroit que les Canadiens pratiquaient et jouaient leurs matchs.

Au cours de la compétition olympique, le Canada a d'abord vaincu la Suisse 27-9 puis l'Uruguay 43-21 en quart de finale. Aitchison a totalisé respectivement cinq et deux points lors de ces matchs.

Son meilleur match lors des Jeux a eu lieu lors d'une victoire de 34-23 contre la Lettonie au cours duquel il a marqué 11 points.

Alors âgé de 27 ans, Gord a amassé deux points lors de la victoire de 43-21 en demi-finale contre la Pologne.

Il a été blanchi de la feuille de pointage au cours du match de la médaille d'or contre les États-Unis, une équipe qui comptait sur un joueur de 6' 8'', Joe Fortenberry, gagnant 19-8 sur un terrain extérieur détrempé et boueux.

<< C'était très glissant >>, se rappelle Norm Dawson. << Nous ne pouvions exécuter quelque jeu que ce soit. Lorsque le ballon tombait dans une marre d'eau, il ne bougeait plus de sorte que nous ne pouvions que passer le ballon. Michael Jordan aurait pu glisser d'une ligne de lancers francs à l'autre sans faire un seul pas. C'était drastique. >>

Gord Aitchison a répété la même chose au journal Windsor Star. << Dès le premier jeu, un joueur américain a couru sur le terrain, attrapé une passe au moment où ses pieds ont glissé et, par la suite, a glissé sur une distance de 15 à 20 pieds sur son postérieur tout en éclaboussant tous ceux qui étaient près de lui, >>

<< Le ballon, fabriqué en sections à la façon d'un ballon de soccer, bondissait de façon raisonnable sur certaines portions du terrain, mais refusait de bondir lorsque dribblé dans l'une des nombreuses flaques. Les lancers n'étaient effectués qu'après avoir savamment calculé la trajectoire en tenant compte du vent et du poids excédentaire du ballon causé par l'eau. >>

L'équipe Ford V-8 de Windsor a été intronisée au Temple de la Renommée du basketball canadien en 1981.

Gordon Aitchison est décédé à l'âge de 80 ans le 6 janvier 1990 à Windsor, Ontario.